Anderlecht inflige une amende à Vranjes

Ognjen Vranjes, le défenseur bosnien d’Anderlecht, a écopé d’une amende infligée par son club? En cause, une publication sur Instagram/ « Nous trouvons le message publié par Ognjen Vranjes sur Instagram mardi dernier inacceptable pour un joueur du RSCA », écrit Anderlecht sur son site internet.

Vranjes, qui a joué à l’AEK Athènes, avait posté une photo souhaitant la « bienvenue en Enfer » aux supporters de l’Ajax Amsterdam avant leur match de Ligue des Champions en Grèce. La rencontre avait été émaillée d’incidents.

Vranjes avait ensuite retiré sa publication mais Michael Verschueren et Luc Devroe l’ont interrogé à ce sujet ce vendredi.

Vranjes a ensuite présenté ses excuses dans un communiqué publié par le club.  « Je me rends compte que j’ai commis une erreur et j’accepte l’amende que le club m’impose. Je me suis excusé auprès de Michael Verschueren et de Luc Devroe. Maintenant, je tiens également à m’excuser auprès de vous, les supporters du RSC Anderlecht. Je comprends que le message que j’ai posté est inacceptable. J’espère que vous accepterez mes excuses et que je pourrai à nouveau compter sur votre soutien. Ensemble, nous pouvons obtenir de bons résultats au RSC Anderlecht. »

Vranjes afficherait également un tatouage fasciste sur le bras droit. Celui-ci représente  Momcilo Dujic, un chef de guerre yougoslave qui a collaboré avec les nazis durant la seconde guerre mondiale. La fédération bosnienne a fermement condamné ce tatouage mais Anderlecht, dans son communiqué, n’y fait pas référence.

SPORT.BE

Avatar

Author: Master

Laisser un commentaire