Genk réagit au match arrêté samedi à Saint-Trond

Le KRC Genk n’a pas tardé à réagir, par écrit, à la suite de son match arrêté samedi sur le terrain de son rival limbourgeois, Saint-Trond.

Après 88 minutes de jeu, l’arbitre Lawrence Visser a définitivement arrêté le match, alors que le score indiquait 3-3, en raison du comportement des supporters des deux équipes. Le club genkois s’est dit « déçu mais déterminé ».

Selon le club champion en titre, Genk était la meilleure équipe sur le terrain samedi soir quand Hagi a fait 0-3 à l’heure de jeu. « Les supporters trudonnaires ont ensuite joué les premiers rôles. L’arbitre a dû intervenir une première fois à la 51e quand notre gardien Gaetan Coucke a été la cible de jets de bouteilles, de gobelets et de briquets en provenance des tribunes locales », a écrit le KRC Genk dans un communiqué publié dimanche. « Les supporters du STVV ont continué, ce qui a obligé l’arbitre à arrêter le match à la 62e minute pendant 15 minutes. Même après cette interruption temporaire, les fans de Saint-Trond ont continué à bombarder nos joueurs, ce qui était clairement visible dans le stade et sur les images télévisées. Arrêter le jeu n’a pas profité à la concentration de notre équipe. Nos supporters aussi ont réagi, après quoi l’arbitre a définitivement arrêté le match. » Le club limbourgeois regrette les incidents survenus dans les deux camps et espère un « soutien positif entre les deux équipes ». « Le club est déterminé à donner la bonne réponse sur le terrain mais aussi en dehors, comme dans les bureaux de la fédération après avoir eu connaissance de la marche à suivre. »

BELGA

Avatar

Author: Master

Laisser un commentaire