Laforge désigné arbitre de Standard-Genk malgré les erreurs

L’arbitre de 32 ans est sous le feu des projecteurs suite à deux grosses erreurs d’arbitrage lors de la dernière journée de championnat.

Comme pour les footballeurs, les arbitres ne peuvent pas être à 100% infaillible. Mais lors de la 10e journée, Nicolas Laforge a commis plusieurs erreurs alors qu’il était arbitre vidéo que ce soit à Charleroi-Anderlecht ou FC Bruges-Gand.

Tout d’abord, lors de Charleroi-Anderlecht le 4 octobre dernier, alors que Nacer Chadli dévie un ballon de la tête dans le but de Nicolas Penneteau, il demande à l’arbitre principal de la rencontre, Wesley Alen, d’annuler le but pour une faute de main. Mais les images l’ont montré, le Diable rouge n’a pas touché le ballon de la main mais bien de l’épaule.

Deux jours plus tard, lors de Bruges-Gand, Laforge, à nouveau présent dans la camionnette du VAR, a de nouveau fait froncer quelques sourcils. Sur un tacle manqué de Brandon Mechele sur Roman Yaremchuk, l’arbitre principal Jonathan Lardot ne voit pas la faute évidente du joueur brugeois. Mais il n’a pas été interpellé par Mr Laforge qui aurait dû signaler le penalty après avoir revu les images.

Ces deux décisions ont été désavouées par le patron des arbitres, Johan Verbist, le lundi suivant. Mais si l’ont pouvait légitimement penser que Nicolas Laforge aurait été mis au repos durant quelques semaines, la fédération n’en a rien fait. Elle a même décidé de le désigner pour le match au sommet de la 11e journée entre le Standard et Genk. 

En espérant pour le Hennuyer qu’il puisse faire un bon match sans devoir se mettre en évidence…

DHNET

Avatar

Author: Master

Laisser un commentaire