Waasland-Beveren remercie son entraîneur Arnauld Mercier

Le club waeslandien a hérité de la lanterne rouge du championnat ce week-end après sa défaite à Malines, conjuguée à la victoire du Cercle de Bruges.

Waasland-Beveren et Arnauld Mercier, son entraîneur français, ont mis fin à leur collaboration, a annoncé le club waeslandien de D1A dimanche après « toute une journée d’évaluation », précise le communiqué.

La séparation intervient au lendemain de la défaite face à Malines (4-0) qui voit Waasland-Beveren hériter de la lanterne rouge suite au succès du Cercle Bruges à Mouscron (0-1) dans le même temps. « La direction du club n’est pas satisfaite de la manière contre Malines et a décidé de réagir ».

Dernier du championnat avec 20 points en 27 rencontres, la situation sportive du club est compliquée et « n’est pas conforme aux attentes », ajoute le communiqué qui tire un bilan négatif du rapport qualité/prix. Waasland-Beveren espère ainsi « raviver la flamme pour les trois finales qu’il reste à disputer », à savoir les trois derniers matches de la phase régulière du championnat.

C’est Dirk Geeraerd qui sera chargé de la mission maintien avec Geert Dirinck, Sven Van der Jeugt et Johan Verelst comme assistants. « Il connaît bien la maison et a mené le club au plus haut niveau », a justifié Waasland-Beveren qui a mis fin aussi au contrat de Jérémy Zaremba le préparateur physique.

Arnauld Mercier, 47 ans, était arrivé à Waasland-Beveren à l’aube de cette saison alors qu’il était directeur sportif à Seraing, et après avoir eu en main les Francs Borains (2011-2014), Seraing (2014-2015) et Roulers (2016-2017). Il avait pris la succession d’Adnan Custovic, licencié après 5 rencontres.

Waasland-Beveren, 20 points, comme le Cercle Bruges et à deux points d’Ostende, doit recevoir Anderlecht samedi prochain, se déplace à Mouscron le 7 mars et reçoit enfin La Gantoise le 15 mars.

BELGA

Author: BELGA