La vente d’Anderlecht à Marc Coucke en question: des perquisitions menées dans deux cabinets d’avocats

D’après L’Écho, des perquisitions ont été effectuées dans les cabinets Clifford Chance et de Luc Deleu au sujet de la vente d’Anderlecht à Marc Coucke en 2017.

Alors que le football est complètement à l’arrêt en raison de la pandémie de coronavirus qui touche le pays et que les joueurs sont confinés à domicile en attendant une reprise des entraînements, les perquisitions continuent du côté d’Anderlecht. C’est en effet ce qu’annonce le journal « L’Écho » ce mercredi matin.

Il semblerait que la juge d’instruction du parquet fédéral Laurence Heusghen ait mené des perquisitions, il y a une dizaine de jours, auprès de deux cabinets d’avocats, responsables de la vente du club bruxellois à Marc Coucke. À l’époque, en 2017, le président du RSCA avait racheté Anderlecht, alors aux mais de la famille Vanden Stock. Les cabinets d’avocats en questions ne sont autres que Clifford Chance et celui de Maître Luc Deleu, le célèbre avocat des Mauves. Les enquêteurs auraient mis la main sur des données papier et informatiques. Des saisies papier et informatiques ont été réalisées par les enquêteurs.

Le parquet fédéral avait décidé de lancer cette enquête pour « des préventions de faux et usage de faux, escroquerie au préjudice de l’acheteur et blanchiment ». C’est clairement les raisons de la vente du RSCA à Marc Coucke qui pose question. D’autant que l’offre de l’ancien président d’Ostende, à l’époque, n’atteignait que les 85 millions d’euros. Soit moins que celle déposée par Paul Gheysens, CEO de Ghelamco et boss de l’Antwerp en D1A. Lequel avait formulé une offre de 91 millions d’euros.

Suite et sans doute pas fin de ce feuilleton…

LESOIR

Author: LESOIR