Genk fait une offre pour le meilleur buteur belge d’Eredivisie

Le club limbourgeois cherche à renforcer son secteur offensif en vue de la saison prochaine.

Le Racing Genk a vécu une post-titre plutôt compliquée. Les Limbourgeois, septième au moment de l’interruption de la compétition n’ont jamais été candidats à la prolongation de leur titre. D’autant que le club flamand a perdu bon nombre de ses joueurs cadres qui lui avait permis de remporter le titre douze mois plus tôt comme Leandro Trossard (parti à Brighton), Ruslan Malinovsky (Atalanta), Sander Berge (parti cet hiver à Sheffield) mais aussi le serial buteur Ally Samatta (parti cet hiver à Aston Villa).

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les remplaçants de l’international tanzanien n’ont pas répondu présents. Si le géant nigérian Paul Onuachu, arrivé fin août a planté neuf buts, son compatriote Stephen Odey n’a lui pas encore débloqué son compteur dans le Limbourg.

Derrière, ces deux joueurs, le noyau limbourgeois ne compte aucun autre attaquant de pointe. C’est pourquoi, l’achat d’un numéro neuf est la priorité du mercato des Genkois qui ont peut-être trouvé leur bonheur du côté des Pays-Bas avec le Belgo-nigérian Cyriel Dessers.

Malgré des débuts plus ou moins réussis à Louvain puis à Lokeren, l’attaquant de 25 ans s’exile aux Pays-Bas, à Utrecht avant d’exploser au NAC Breda où il inscrit 29 buts en 40 rencontres de division 2 néerlandaise, ce qui lui permet de regoûter à l’élite avec Heracles. Dans le club d’Almelo, Dessers va continuer de marquer. Avec 15 buts, il est le meilleur buteur de Eredivisie.

De quoi taper dans l’oeil des dirigeants limbourgeois qui avait montré leur intérêt durant le mercato d’hiver mais s’étaient heurtés au prix demandé par Heracles (5 millions d’euros). Mais cet été, Genk revient à la charge et a déjà formulé deux offres. La première a été rejetée par le club néerlandais et les Genkois attendent une réponse pour la seconde.

Mais une chose est sûre, avec la crise du coronavirus, les Genkois ne pourront pas s’acquitter du prix de 5 millions d’euros demandés par Heracles pour acquérir le Belge qui est désormais international nigérian, la nationalité de sa maman.

DHNET

Author: DHNET

Laisser un commentaire