Le K11 demande un représentant de plus au conseil d’administration de la Pro League

Le K11, l’association officieuse des onze « petits » clubs de division 1A du football belge, a soumis une proposition de modification des statuts afin d’avoir un représentant supplémentaire au conseil d’administration de la Pro League. L’agence Belga a appris l’information jeudi. La proposition sera discutée vendredi, car les élections statutaires auront lieu la semaine prochaine.

L’assemblée générale de la Ligue Pro va attribuer lors de celles-ci, prévue le jeudi 2 juillet, huit sièges au Conseil d’administration. En effet, pas moins de huit des mandats actuels arrivent à expiration. Seul le représentant de division 1B, Philippe Bormans (Union SG), n’est pas concerné. Les quatre représentants du G5 (Marc Coucke/Anderlecht, Michel Louwagie/La Gantoise, Vincent Mannaert/Club Bruges et Bruno Venanzi/Standard) et les quatre représentants du K11 (Mehdi Bayat/Charleroi, Joseph Allijns/KV Courtrai, Eddy Cordier/Zulte Waregem et Patrick Orlans/Ostende) doivent être remplacés. Les mandats du président Peter Croonen et du CEO Pierre François s’achèvent à la mi-2021.

Après que le président du Cercle, Vincent Goemaere, a ouvertement dénoncé la toute puissance du « big five », Mehdi Bayat, l’administrateur du Sporting Charleroi, a soumis une proposition visant à ajouter une voix supplémentaire du K11 au sein du conseil d’administration.

En 2016, lorsque la première et la deuxième division sont devenues respectivement D1A et D1B, la Ligue Pro a inclus une clé de répartition claire dans ses statuts. Mais elle a perdu de vue le fait que cette disposition expirait le 30 juin, ce qui permet en fait à n’importe qui de poser sa candidature au conseil d’administration. Pour éviter une répartition déséquilibrée, Bayat plaide pour une attribution claire. Dans sa proposition, le président fédéral/dirigeant de Charleroi demande que le conseil d’administration soit étendu à dix sièges, avec donc un cinquième représentant pour le K11.

La proposition de Vincent Goemaere d’ajouter trois administrateurs indépendants et d’abolir le droit de vote multiple sera aussi sans aucun doute incluse dans les débats. Le conseil d’administration discutera de la proposition de Bayat et Goemaere vendredi et pourra ensuite la soumettre au vote lors de l’assemblée générale du 2 juillet.

Cette réunion devait avoir lieu le 12 juin, mais elle a été reportée à la demande du K11. La nouvelle date a été initialement fixée au lundi 29 juin, mais celle du 2 juillet a finalement été retenue. Les réunions physiques seront alors à nouveau possibles et cela faciliterait le processus de décision, semble-t-il.

BELGA

Author: BELGA

Laisser un commentaire