JUPILER PRO LEAGUE – CLARIFICATIONS SUR LA 28E JOURNÉE

Notre Professional Refereeing Department clarifie un nombre de phases de la journée écoulée. Découvrez les explications.  

RSC ANDERLECHT – KV KORTRIJK (90’) : FAUTE DE TRENT SAINSBURY

À la 90e minute, le joueur du KV Kortrijk Trent Sainsbury (n° 5)  va au duel avec le joueur du RSC Anderlecht Francis Amuzu (n° 40). En dehors de la surface de réparation, le joueur du KV Kortrijk commet une faute sur l‘attaquant du RSC Anderlecht.

L’arbitre adresse un carton jaune au défenseur du KV Kortrijk pour avoir arrêté une phase offensive prometteuse parce qu’il joue le ballon vers l’intérieur (ne file pas droit au but) et n’a pas le contrôle du ballon.

Un autre joueur du KV Kortrijk pouvait probablement aussi encore participer au jeu.

Le Professional Refereeing Department appuie la décision de l’arbitre.

KRC GENK – K. BEERSCHOT VA (79’) : INTERVENTION DU VAR POUR FAUTE DE MAIN

Le joueur du Beerschot Pierre Bourdin (n° 15) écope du ballon dans la surface de réparation et tire au but.

Le joueur du KRC Genk Daniel Munoz (n° 23) détourne les yeux et reçoit le ballon sur le bras qui agrandit la surface de son corps.

L’arbitre laisse le jeu se poursuivre.

Le VAR demande un on field review et après avoir visionné les images, l‘arbitre décide d’accorder un penalty.

Le joueur du KRC Genk Daniel Munoz écope d’un carton jaune en raison de cette faute de main, étant donné qu’il s’agit d’un tir au but.

Le Professional Refereeing Department est d’accord avec l‘intervention du VAR et la décision finale de l‘arbitre.

Author: RBFA