JUPILER PRO LEAGUE – CLARIFICATIONS SUR LA 29E JOURNÉE

Notre Professional Refereeing Department clarifie un nombre de phases de la journée écoulée. Découvrez les explications.

R. STANDARD DE LIÈGE – RSC ANDERLECHT (2′) : FAUTE DE KEMAR LAWRENCE

A la deuxième minute, le joueur du RSC Anderlecht Kemar Lawrence (n° 92) et le joueur du Standard Mehdi Carcela (n° 10) se disputent le ballon dans un duel.

Le joueur du RSC Anderlect est en retard sur cette action et touche l’adversaire des deux pieds de façon téméraire. Il s’agit d’un contact près du sol sur le joueur du Standard. 

L’arbitre adresse un carton jaune (contact téméraire) pour cette faute et le VAR appuie la décision de l’arbitre.

Le Professional Refereeing Department est d’accord avec la décision de l’arbitre et la non-intervention du VAR.

R. STANDARD DE LIÈGE – RSC ANDERLECHT (64′) : FAUTE DE NICOLAS GAVORY

A la 64e minute, le joueur du Standard Nicolas Gavory (n° 24) et le joueur du RSC Anderlecht Mohammed Dauda (n° 38) se disputent le ballon dans un duel.

Le joueur du Standard arrive en retard et touche le pied du joueur du RSC Anderlecht de manière téméraire.

Vu que le joueur du Standard avait déjà écopé d’un carton jaune une minute avant, le Professional Refereeing Department s’attend à un deuxième carton jaune et donc à l’exclusion du joueur Nicolas Gavory.  

Le VAR n’est pas en mesure d’intervenir dans ce cas de figure, étant donné que le protocole stipule que le VAR ne peut et ne sait pas intervenir dans les situations de deuxième carton jaune.

Author: RBFA