Genk s’impose à Anderlecht et rejoint le Standard en finale de la Coupe de Belgique

Pour les Mauves, le top 4 va devenir impératif pour sauver la saison.

Genk s'impose à Anderlecht et rejoint le Standard en finale de la Coupe de Belgique (1-2)

Pour Anderlecht, comme c’est le cas également pour le Standard, la Coupe de Belgique est le moyen de sauver une saison qui s’annonce bien terne et le moyen le plus rapide pour retrouver la Coupe d’Europe après deux ans de vaches maigres. Face à eux, ils retrouveront Genk qu’ils ont battu 1-2 il y a quelques semaines en championnat.

Dès l’entame du match, les Limoburgeois ont monopolisé le ballon. Mais c’est sur leur première réelle occasion, après 15 minutes de jeu, que les Genkois vont ouvrir le score grâce à l’inévitable Paul Onuachu qui n’a eu aucun mal à tromper Wellenreuther au deuxième poteau après un centre venu de la droite.

Après cette entame de match difficile, les Mauves se sont réveillés avec plusieurs occasions, notamment pour Ait El Hadj, qui a dans un premier temps, placé son ballon au-dessus de la cage de Vandevoordt avant que ce dernier ne stoppe bien son tir à l’entrée de la surface en première mi-temps.

En seconde période, les bonnes dispostions anderlechtoises se sont envolées. Et à l’heure de jeu, les Genkois ont enfoncé le clou en inscrivant le deuxième but sur un autobut de Miazga. Mais alors que les Bruxellois se dirigeaient tout doucement vers la porte de sortie de cette Coupe de Belgique, un ballon en profondeur anodin a changé la donne. Sur ce long ballon, Nmecha s’est fait arrêté fautivement par Lucumi. En tant que dernier homme, celui-ci a été exclu et sur le coup franc qui a suivi, Adrien Trebel a réduit ll’écart.

Author: DHNET