La Belgique vient à bout du pays de Galles

Les Diables rouges se sont imposés 3-1 face au pays de Galles à Louvain mercredi lors du premier match du groupe E des qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Menée au score , la Belgique a renversé la vapeur en marquant via Kevin De Bruyne, Thorgan Hazard et Romelu Lukaku.

Pour ce match au parfum de revanche après l’élimination en quarts de finale de l’Euro 2016, Roberto Martinez a décidé de faire confiance à Thomas Vermaelen en défense et au duo Tielemans – Dendoncker dans l’entrejeu.

Un peu rouillée après plusieurs mois sans rassemblement et impactée par les absences de cadres comme Eden Hazard et Axel Witsel, la Belgique a commencé cette rencontre au petit trot mais avec une domination territoriale marquée mais stérile. Le pays de Galles en a profité pour frapper dès sa première accélération. Une succession de passes rapides a ainsi piégé la Belgique sur son flanc gauche. Pris de vitesse, les Diables n’ont rien su faire face à ce mouvement collectif conclu magistralement par Harry Wilson (10e).

L’équipe de Roberto Martinez n’a pas paniqué. Après une dizaine de minutes de jeu nécessaires pour retrouver leurs esprits, les Diables ont haussé le ton en s’appuyant sur l’inévitable Kevin De Bruyne. Le meneur de jeu de Manchester City a d’ailleurs pris les choses en main personnellement en décochant une frappe à distance imparable pour faire 1-1 (22e).

Pas le temps de se ressaisir pour les Gallois que la Belgique faisait déjà 2-1. Un centre venant de la droite de Thomas Meunier a en effet trouvé la tête de Thorgan Hazard, libéré au deuxième poteau suite à une glissade d’un défenseur adverse (28e). A la demi-heure de jeu, la Belgique avait déjà fait son retard.

Le fin de période sera plutôt calme pour les Belges qui se sont mis en mode ‘gestion’ avant la pause.

Au retour des vestiaires, le pays de Galles s’est présenté avec des intentions belliqueuses. Plus présents dans la moitié de terrain belge, plus francs dans leur pressing, les Gallois ont timidement inquiété Courtois dans ces premières minutes avec des tentatives infructueuses de Bale et de James (48e et 55e).

Ces deux prises d’initiative peu inquiétantes n’ont pas déstabilisé l’équipe de Roberto Martinez. Toujours menés par un Kevin De Bruyne impeccable à la baguette, les Diables ont parfaitement géré la dernière demi-heure de match en baladant les Gallois sur la pelouse.

Après quelques belles opportunités, la Belgique a fini par faire un break mérité. Accroché par Mepham, très maladroit pour le coup, Dries Mertens a permis à la Belgique de bénéficier d’un penalty. Bien muselé jusque là par les Gallois, l’avant-centre belge a transformé cette opportunité pour planter le but du 3-1 et assurer la victoire de la Belgique qui gérera sans problème les dernières minutes de ce match.

Grâce à cette victoire, les Diables rouges prennent la tête du groupe E à égalité de points avec la République tchèque qui a écrasé l’Estonie 6-2 dans l’autre match de la soirée. Les Tchèques seront le prochain adversaire des Diables samedi. 

Author: BELGA