JUPILER PRO LEAGUE – CLARIFICATIONS SUR LA 32E JOURNÉE

Notre Professional Refereeing Department clarifie un nombre de phases de la journée écoulée. 

KV OOSTENDE – WAASLAND-BEVEREN – MIN. 45 – INTERVENTION DU VAR POUR HORS-JEU

Lors d’une phase offensive du KV Oostende à la 45e minute, le joueur d’Ostende D’Haese (n° 29) tire au but.

Le gardien de Waasland-Beveren (Jackers – n° 1) arrête le ballon et celui-ci atterrit dans les pieds du joueur d’Ostende Hjulsager  (n° 17) qui marque.

Un joueur de Waasland-Beveren va au duel avec D’Haese, qui retombe sur le gardien de Waasland-Beveren et se retrouve donc en position de hors-jeu. 

La conséquence en est qu’il a un impact sur le gardien et le joueur d’Ostende est considéré comme étant “actif” (interférer avec le gardien / interfering with the opponent).

Le Professional Refereeing Department appuie la décision du VAR et la décision finale de l’arbitre.

KV OOSTENDE – WAASLAND-BEVEREN – MIN. 45+3 – FAUTE DE JAKEL (KV OOSTENDE)

A la 45e+3 minute, un ballon est joué en profondeur vers l’attaquant de Waasland-Beveren Frey (n° 99), lequel est arrêté fautivement par le joueur d’Ostende Jaker (n° 15) tout juste passé la ligne médiane.

L’arbitre adresse un carton jaune au joueur d’Ostende pour avoir interrompu une attaque prometteuse.

Vu que la faute est commise tout juste passé la ligne médiane et que la distance jusqu’au but est encore considérable et le ballon n’est pas sous controle au moment de la faute (critères qui sont nécessaires en cas de situations où l’adversaire est privé d’une occasion franche de but et où un carton rouge doit être adressé), le Professional Refereeing Department appuie la décision de l’arbitre d’adresser un carton jaune.

KV KORTRIJK – CLUB BRUGGE – MIN. 75 – SITUATION DE PENALTY

A la 75e minute, le ballon est joué dans la surface de réparation vers le joueur de Club Brugge Sobol (n° 2).

Le joueur de Kortrijk Derijck (n° 76) va au duel et donne une légère poussée dans le dos du joueur de Club Brugge qui chute.

L’arbitre siffle penalty.

En raison du léger contact dans le dos du joueur, le Professional Refereeing Department ne s’attend pas à ce qu’un penalty soit accordé.

On ne s’attend pas à une intervention du VAR sur cette phase, étant donné que des contacts au niveau du corps supérieur sont à juger subjectivement et qu’une telle décision ne peut pas être considérée comme étant « clear and obvious », pas non plus lorsque l’intensité du contact est faible.

Conclusion : pas de penalty, mais pas non plus d’intervention du VAR parce qu’il y a un contact entre les deux joueurs.

STANDARD – KAA GENT – MIN. 38 – INTERVENTION DU VAR POUR PENALTY

A la 38e minute, le joueur du KAA Gent Nurio (n° 25) se retrouve dans la surface de réparation.

Le gardien du Standard Bodart (n° 16) sort de son but et tente de jouer le ballon. 

Vu que le joueur de Gand Nurio touche encore le ballon avant la ligne de but, le gardien du Standard rate le ballon et il touche le joueur de Gand.

L’arbitre accorde le penalty.

Le VAR examine la situation et demande un on field review. Après avoir visionné les images, l’arbitre décide d’accorder un penalty au KAA Gent.

Le Professional Refereeing Department est d’accord avec l’intervention du VAR et la décision finale de l’arbitre.

RBFA

Author: RBFA