Bruges prend un point à Anderlecht et est officiellement champion de Belgique

Mis sous pression par la victoire de Genk contre l’Antwerp, Bruges n’a pas tremblé et a validé son titre de champion malgré l’égalisation tardive d’Anderlecht: 3-3.

Le FC Bruges prend un point à Anderlecht et est officiellement champion de Belgique !

Comme l’avait prédit Kompany, Vanaken retrouve sa place dans le onze brugeois au détriment de… Bas Dost. Les Blauw en Zwart s’alignent donc sans véritable attaquant de pointe. Côté mauve, Cobbaut remplace Sardella, qui effectuera probablement son retour dimanche. C’est le seul changement de Kompany par rapport au onze qui a débuté le match contre Genk. 

Vanaken ouvrait le score dès la 13e minute suite à un beau mouvement collectif conclu par le Diable rouge de la poitrine, suite à un centre de De Ketelaere. Le médian offensif, récemment sélectionné pour l’Euro, mettait ainsi son équipe sur la voie du titre de champion. Et alors que Bruges dominait la rencontre tant physiquement que techniquement, Anderlecht obtenait un penalty miraculeux juste avant la mi-temps, pour une main involontaire, mais décollée du corps, de Mata. Nmecha se chargeait de le transformer d’une subtile panenka.

Au retour des vestiaires, Anderlecht tentait de faire douter Bruges mais De Ketelaere, de nouveau depuis le flanc gauche, servait aussi parfaitement Vanaken qu’en première mi-temps. Et le double Soulier d’or trompait cette fois Verbruggen de la tête pour donner de l’air à son équipe. Dans la foulée, Noa Lang était servi par Vormer dans le rectangle et croisait sa frappe en première intention: 1-3 (57e).

A la 65e minute, et alors que les Mauves semblaient K-O, Nmecha prenait la profondeur sur un excellent service de Miazga et allait crucifier Mignolet d’une frappe croisée précise pour relancer le suspense. Anderlecht parviendra même à égaliser à la toute dernière seconde via Bruun Larsen mais rien n’y changera puisque M. Visser sifflait la fin de rencontre dans la foulée.

Author: DHNET