Bruges minimise les propos de Lang

Les propos qui ont été chantés par le joueur brugeois et les supporters ont créé un véritable tollé.«Je préfère mourir qu’être un juif d’Anderlecht»: le FC Bruges minimise les propos de LangPhoto News

Le FC Bruges a réagi vendredi dans un communiqué à la polémique autour de Noa Lang. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le Néerlandais a été filmé lors de la fête du titre des Brugeois en train de lancer un chant sur les juifs « Liever dood dans Sporting-Jood (’Plutôt mourir que d’être un juif du Sporting’). « Il n’y avait aucun sous-entendu antisémite dans la chanson », a réagi le Club.Le dérapage antisémite de Noa Lang après le titre de Bruges

Le dérapage antisémite de Noa Lang après le titre de Bruges

« Paysans pour les supporters du Club Bruges, cafards pour les supporters de Malines, Schtroumpfs pour les supporters de Genk, Juifs pour les supporters d’Anderlecht, ce sont tous des surnoms qui sont souvent adoptés par les supporters de l’équipe elle-même », peut-on lire dans le communiqué. « Noa Lang a été joueur de l’Ajax pendant des années et a indiqué à plusieurs reprises qu’il était également un supporter de cette équipe. L’Ajax Amsterdam porte fièrement le surnom de Juifs. »

« Lorsque Noa Lang a chanté avec nos supporters hier soir après avoir remporté le titre de champion, il n’y avait aucun sous-entendu antisémite. Noa n’a pas voulu blesser ou insulter qui que ce soit de quelque manière que ce soit et nous sommes désolés si cela s’est produit. Le Club s’engage à favoriser l’inclusion et la diversité. Toute la famille du Club espère poursuivre la célébration du titre de manière positive. »

Author: BELGA