Villarreal vient à bout de Manchester United aux tirs au but

Les deux équipes se sont quitté dos-à-dos après 120 minutes.

Au bout du suspense, Villarreal vient à bout de Manchester United aux tirs au but et remporte l'Europa League (1-1, t.a.b. 11-10)

Il aura fallu attendre le bout de la soirée pour départager Villarreal et Manchester United dans cette finale d’Europa League à Gdansk. Mais au bout du suspens, c’est Villarreal qui a soulevé le trophée à Gdansk devant quelques millers de specateurs. Après les 120 minutes de jeu, prolongations comprises, les deux équipes se sont neutralisé mais Villarreal s’est montré le plus fort lors d’une séance de tirs au but complètement folle qui aura vu les 11 joueurs de chaque équipe tirer. C’est finalement David De Gea, le gardien mancunien qui est le seul à avoir manqué sa tentative.

Dès les premières minutes, ce sont les Mancuniens qui prennent le monopole du ballon avec plusieurs frappes mais sans se montrer rellement dangereux devant le but de Rulli. De son côté, Villarreal n’avait besoin que d’une occasion pour tromper De Gea. Sur un coup franc concédé bêtement par Cavani, Dani Parejo envoie un ballon milimétré pour Gerard Moreno qui s’est détendu pour placer le ballon au fond.

Avec ce scénario idéal, le Sous-marin jaune se retrouvait dans un schéma qu’il affectionne : la soliditié défensive. Pendant les 15 dernières minutes de la première période et les 15 premières de la seconde, les Red Devils se sont cassés le dents sur la défense de Villarreal. Jusqu’à ce que l’inévitable Edinson Cavani, plutôt discret avant cela ne trompe Rulli pour remettre les deux équipes à égalité.

Malgré la domination mancunienne après l’égalisation, les Red Devils ne sont pas parvenus à se créer beaucoup d’occasions franches. Après 90 minutes, le score était toujours de 1-1. Idem après 120 minutes qui n’auront pas permis aux deux équipes de se forger d’occasions franches. C’est finalement au bout de la séance des tirs au but et suite au raté de De Gea que Villarreal s’adjuge le premier trophée de son histoire.

Author: DHNET