La plainte déposée par Mouscron contre le RWDM pour défaut de test Covid négatif rejetée

Le club molenbeekois a eu gain de cause et ne compte pas en rester là.

La plainte déposée par Mouscron contre le RWDM pour défaut de test Covid négatif rejetée

Battu 3-1 lors de la journée inaugurale de D1B au RWDM, Mouscron avait dans la foulée introduit une plainte à l’encontre du club molenbeekois pour un défaut de test Covid négatif visant Glenn Claes.

Les deux clubs ont été entendus par les instances disciplinaires de l’URBSFA vendredi et ce mercredi, la plainte des Mouscronnois a été rejetée.

Une affaire qui a secoué les dirigeants du RWDM. « Nous savions depuis le début que nous étions en ordre puisque Glenn Claes avait reçu sa deuxième dose le 30 juillet. Il n’y avait donc aucune raison de réclamer un test PCR. Je trouve ça très petit de la part de Mouscron d’utiliser le Covid pour essayer de récupérer sur tapis vert des points perdus sur le terrain, le tout avec un mensonge colossal », peste Thierry Dailly.

Le président du RWDM étudie avec son avocat la possibilité de porter plainte pour diffamation contre le club de Mouscron. « Ils ont sali le RWDM, ses employés, ses joueurs et tout particulièrement Glenn Claes qui a été très touché par ce genre d’accusations. Nous allons désormais étudier la situation pour voir quelle suite donner à ce dossier. »

Mouscron accepte la décision mais…

Si l’avocat de Mouscron, Me Duchêne, comprend la décision prise, il considère toujours que le règlement peut être lu de différentes manières et que la plainte posée par le REM était concevable selon les éléments qu’ils avaient en main au moment de déposer la plainte (NDLR: le certificat de vaccination de Claes a été apporté plus tard dans le dossier). Logiquement, le club ne devrait pas aller plus loin dans la démarche. S’il veut continuer à se construire une image plus « propre », ce ne serait pas plus mal.

Author: DHNET