Benjamin Nicaise sur un siège éjectable

Son départ du club pourrait être acté dans les prochaines heures

Photonews

Benjamin Nicaise va-t-il être la première victime des mauvais résultats obtenus par le Standard ces deux dernières semaines ? Son départ du Standard, où il était arrivé en 2017 en tant que Team Manager, pourrait effectivement être acté dans les prochaines heures même si le directeur technique, nommé par ce titre en juin 2020, est actuellement en congés (forcés ?).

Benjamin Nicaise, pris pour cible par les supporters liégeois samedi lors du match et de la défaite contre Saint-Trond (mais il n’a pas été le seul), serait sur un siège éjectable. Le fait qu’il n’ait pas réussi à pousser vers la sortie des joueurs qui s’accrochent à leur contrat (Carcela, Lestienne, Dussenne, Boljevic…) et le manque de performance des recrues qu’il a attirées vers le club (Donnum, Shamir…) peuvent être pointés du doigt, mais il n’y aurait pas que cela, loin s’en faut. On lui reprocherait, en interne, d’avoir commis « deux ou trois bêtises », sans préciser lesquelles. S’il est un secret de polichinelle que l’entente entre Benjamin Nicaise et Mbaye Leye est inexistante, le premier cité ne devrait plus faire de vieux os en bord de Meuse, où on pourrait le forcer à présenter lui-même sa démission. Un départ est en tout cas dans l’air du temps.

Author: LESOIR