Lierse – Mouscron : cette fois, les Hurlus ont tenu jusqu’au bout

Au caractère, et réduit à neuf, Mouscron a su arracher une belle unité (2-2). Cela fera du bien au moral.

Lierse - Mouscron : cette fois, les Hurlus ont tenu jusqu’au bout

On a eu une impression de déjà-vu dans les rangs hurlus. D’abord du duel à Deinze où les Mouscronnois ont mené avant d’être rejoints. Puis de la rencontre face à Virton où réduit à dix, ils ont su faire face à l’adversité pour décrocher un point. C’est ça de pris.

Pour changer la dynamique, Scifo avait apporté plusieurs changements. Mohamed et Taravel revenaient dans la défense. Bakic était titularisé dans le milieu. En dernière seconde, Carcela prenait la place d’Angiulli, blessé.

Un changement inattendu mais gagnant car l’ancien Standarman ouvrait le score après 40 secondes, bien servi par Ribeiro. Les Hurlus étaient exactement dans la même situation qu’à Deinze. Depuis plusieurs semaines, Enzo Scifo insiste sur les détails qui emmènent son équipe dans une spirale négative. On a cru qu’ils seraient du côté des Hurlus quand l’arbitre oubliait un penalty de Diandy. Mais par la suite, le REM retombait dans ses travers. Bocat laissait trop d’espaces à Limbombe trop souvent. La deuxième fois était déjà celle de trop. L’ailier centrait en retrait pour Yagan (1-1).

Un penalty discutable

La deuxième mi-temps débutait de la pire des manières. Lancé en profondeur, Abdallah était légèrement touché par Lepoint. Même avec plusieurs ralentis, difficile de dire si le penalty était logique ou non. La rouge pouvait paraître sévère mais c’était l’application de la règle.

Mais dans l’adversité, le matricule 216 a déjà prouvé cette saison qu’il était capable de se sublimer. Comme face à Virton, il a su faire son retard. Revanchard après son exclusion face aux Gaumais, c’est Taravel qui sonnait la charge. Carcela montrait aussi son importance. Sa frappe lointaine était à l’origine du corner menant à l’égalisation. Malheureusement, sa rouge directe et évitable a terni une belle prestation.

S’il veut décrocher sa première victoire, Mouscron va devoir apprendre à mieux gérer ses rencontres quand il mène au score.

Author: DHNET