L’Excel Mouscron en pleine crise: Enzo Scifo s’emporte contre un supporter

Six mois après avoir été relégué en D1B, l’Excel poursuit sa longue et pénible chute aux enfers.

Le T1 sous tension.
Le T1 sous tension. – Belga

Articulé autour de Mbo Mpenza, débarqué en qualité de responsable sportif, le projet hurlu file du mauvais coton. Les Hurlus pointent à la dernière place de l’antichambre de l’élite avec seulement deux points au compteur. Ils accusent un retard de quatre unités sur Virton, premier non-descendant…

Les troupes d’Enzo Scifo ont d’ores et déjà fait une croix sur le titre avec leurs 15 points de retard sur Westerlo, l’actuel leader. Les dirigeants avaient cependant été clairs en début de saison en arguant qu’elle ambitionnait la montée endéans les deux années à venir, vu l’immense chantier entamé l’été dernier. Mais malgré l’arrivée de Teddy Chevalier en fin de mercato et la présence d’éléments expérimentés comme Christophe Lepoint, Clément Tainmont, Jérémy Taravel, Cristophe Diandy, Dimitri Mohamed ou encore Parfait Mandanda, l’Excel affiche les pires statistiques de son championnat. Mouscron n’a décroché qu’une seule victoire cette saison, c’était contre Wellen, une formation de D3 amateurs, en Coupe de Belgique.

Les joueurs ont évité une bagarre

Le constat est sans équivoque et pour ne rien arranger avant d’aborder leur deuxième round face aux autres formations de D1B, Enzo Scifo se trouve au centre des débats depuis mardi soir après une défaite (1-0) subie en match de préparation à Mandel United, pensionnaire de Nationale 1. Au terme de la rencontre, l’entraîneur hurlu a en effet perdu son sang-froid après une remarque émise par un supporter qui l’a invité à remettre sa démission. Enzo Scifo a alors vu rouge et a adressé une insulte à l’encontre du supporter. La tension est montée d’un cran. Des joueurs mouscronnois sont ensuite intervenus pour éviter que les deux hommes n’en viennent aux mains. Le T1 hurlu a été redirigé vers son vestiaire par deux membres de son staff. Cet incident qui laissera des traces au sein des fidèles mouscronnois reflète finalement le climat qui règne actuellement à l’Excel. Des tensions révélatrices étaient déjà apparues au grand jour après le départ de José Jeunechamps, alors coach-adjoint, pour des divergences de vues.

La direction mouscronnoise n’a pas réagi publiquement suite à l’incident survenu mardi soir. Il y a un mois, Mbo Mpenza était monté au créneau après les premières critiques émises par les supporters hurlus à l’égard du T1 qu’il a amené au Canonnier. Le dirigeant avait alors déclaré qu’Enzo Scifo resterait en poste tant que lui était en place. La fracture est cependant profonde dans le vestiaire, les cadres ne cachent d’ailleurs pas leur désaccord avec l’entraîneur…

Author: LESOIR