#JPL – #ANDBEE – Anderlecht domine un faible Beerschot

Feuille de Match

Les Mauves ont facilement battu les Anversois malgré deux buts encaissés.

Anderlecht domine un faible Beerschot après une 2e mi-temps spectaculaire (4-2)

Anderlecht a renoué avec la victoire face au Beerschot après quatre partages consécutifs 4-2). Les Mauves ont disputé une rencontre sérieuse, surtout offensivement, mais les deux buts encaissés face à un faible Beerschot montrent une nouvelle fois les errements défensifs. Grâce à ce succès, Anderlecht remonte aux portes du top 4. Le Beerschot s’enfonce encore un peu plus dans la crise avec un bilan de points sur 36.

La première mi-temps est nettement à l’avantage d’Anderlecht. Les Bruxellois ont dominé de la tête et des épaules les débats dans le premier acte avec 61% de possession de balle et dix tirs pour seulement deux à leurs adversaires. Mais la finition a manqué pour les joueurs de Vincent Kompany. Benito Raman a eu deux fois l’opportunité d’ouvrir mais n’a pas réussi à cadrer tandis que l’envoi de Kouamé a bien été repoussé par Vanhamel.

C’est finalement sur la dernière occasion de la première période que les Bruxellois vont se montrer décisif. Accroché fautivement par Radic dans la surface, Ait El Hadj obtient un penalty que Sergio Gomez a tranquillement transformé en prenant Vanhamel à contrepied.

Après la mi-temps, les Mauves reprennent le match par le bon bout et se créent plusieurs occasions franches. À la 54e, sur un énième coup de coin anderlechtois, Raman place sa tête au premier poteau et trompe Vanhamel. Mais cette double avance ne dure pas pour les Mauves puisque deux minutes plus tard, sur un coup de coin mal dégagé par Gomez, Shankland réduit l’écart et donne l’espoir aux Anversois. Après les réductions du score, les Anderlechtois se sont faits peur à l’une ou l’autre reprise. Mais à la 69e minute, Kouamé a libéré les Mauves en inscrivant le troisième but après un magnifique enchaînement contrôle – frappe. Dès lors, tout est devenu beaucoup plus simple pour les Mauves qui ont déroulé dans les dernières minutes. À peine monté au jeu, Ashimeru a planté le quatrième but anderlechtois de l’après-midi.

Mais les lacunes défensives sont toujours présentes chez les Mauves et alors qu’on pensait que plus rien ne pouvait arriver, Joren Dom a réduit la marque pour les Anversois.

Author: DHNET