CLARIFICATIONS SUR LA 13E JOURNÉE

QUELQUES SITUATIONS INTÉRESSANTES RELATIVES À DES FAUTES DE MAIN

Lors de R. Standard de Liège – KV Kortrijk, l’arbitre décide à juste titre de ne pas accorder de penalty car le ballon a touché le bras d’appui du joueur courtraisien Kristof D’Haene (n° 30).

À l’occasion de Cercle Brugge KSV – R. Antwerp FC, le VAR demande une on field review pour un penalty.

Le joueur du Cercle Edgaras Utkus (n° 6) touche le ballon avec son bras lors d’un duel avec le joueur de l’Antwerp Björn Engels (n° 3).

Il touche la balle lorsque son bras est au-dessus de l’épaule et dans une position non naturelle.

L’arbitre, après avoir examiné les images, accorde un penalty.

Pendant RSC Anderlecht – Oud-Heverlee Leuven, l’arbitre siffle un penalty à la 90+6e minute pour un jeu de main délibéré du joueur d’Anderlecht Majeed Ashimeru (n° 18).

Celui-ci utilise son bras pour empêcher un but et reçoit ainsi un carton rouge direct.

Durant KAA Gent – R. Union St-Gilloise, deux penaltys sont sifflés pour des fautes de main.

À la 34e minute, le VAR demande une on field review parce que le joueur de l’Union Siebe Van der Heyden (n° 44) a touché le ballon avec son bras éloigné du corps, ce qui rend celui-ci anormalement plus grand.

Un deuxième penalty est accordé à la 43e minute lorsque le joueur du KAA Gent Joseph Okumu (n° 2) a touché le ballon avec son bras après un duel avec le joueur de l’Union Christian Burgess (n° 16).

Là encore, le bras était éloigné du corps et au-dessus de l’épaule.

Dans ces différents cas de fautes de main, les décisions du VAR et de l’arbitre sont soutenues par le Professional Refereeing Department.

RSC ANDERLECHT – OUD-HEVERLEE LEUVEN (59’) : INTERVENTION DU VAR

À la 59e minute, lors d’une attaque d’Anderlecht, le joueur anderlechtois Wesley Hoedt (n°4) entre dans la surface de réparation et pousse le joueur d’OHL Mandela Keita (n°27) au sol.

Le jeu continue et le ballon arrive chez Wesley Hoedt, qui marque.

L’arbitre approuve le but.

Le VAR demande une on field review et l’arbitre, après avoir vu les images, décide de refuser le but pour une erreur du joueur d’Anderlecht Wesley Hoedt lors de la construction de l’attaque.

Une intervention du VAR et une décision finale justifiées selon le Professional Refereeing Department.

RSC ANDERLECHT – OUD-HEVERLEE LEUVEN (67’) : INTERVENTION DU VAR

À la 67e minute, Anderlecht est en possession du ballon aux alentours de la surface de réparation.

Le joueur d’Anderlecht Michael Murillo (n° 62) et le défenseur d’OHL Sébastien Dewaest (n° 6) se trouvent dans la surface de réparation lorsque le joueur d’Anderlecht donne un coup de coude intentionnel sur le corps du défenseur d’OHL.

L’arbitre ne voit pas cette action et laisse le jeu se poursuivre. Le ballon finit par sortir pour donner un coup de pied de but.

Le VAR demande une on field review et après avoir visionné les images, l’arbitre décide de donner un carton rouge au joueur d’Anderlecht pour un comportement violent.

Le Professional Refereeing Department est d’accord avec l’intervention du VAR et la décision finale de l’arbitre.

Author: RBFA