Bruges s’incline à Manchester City et dit (presque) adieu aux huitièmes de finale

Mercredi soir, le Club de Bruges s’est incliné contre Manchester City, 4-1 (repos 1-1), dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de Ligue des Champions de football.

Bruges s'incline à Manchester City et dit (presque) adieu aux huitièmes de finale

Les buts ont été marqués par Foden (15e), Stones contre son camp (17e), Mahrez (54e), Sterling (72e) et Jesus (90e+2). Pour l’honneur, mais aussi et surtout pour rester dans la course à la qualification, le Club de Bruges avait à cœur de bien figurer à l’Etihad Stadium après avoir subi une correction (1-5) contre les Citizens à domicile, le 19 octobre dernier.

Peu habitués à une telle pression en championnat, les Brugeois ont dû subir le rythme des Skyblues en début de rencontre. Au quart d’heure, Grealish lançait magistralement Cancelo dans la profondeur suite à une interception du Portugais, dont le lob enroulé trouvait le poteau droit de Mignolet (15e). Bruges ne parvenait pas à se dégager proprement et, au bout d’une phase de jeu hachée, un centre à ras de terre de Cancelo trouvait Foden dans le petit rectangle pour pousser le ballon au fond des filets vides (1-0, 15e).

Pas abattu pour autant, le Club répondait immédiatement. Après un arrêt spectaculaire d’Ederson sur une demi-volée de Vanaken, De Ketelare tentait un centre puissant qui était détourné par Silva et rebondissait sur la tête de Stones pour finir dans le but, laissant le stade sans voix (1-1, 17e). La demi-heure suivante, toujours dominée par City, voyait néanmoins quelques fulgurances des Brugeois qui jouaient fièrement leur chance, comme en témoigne la frappe puissante de De Ketelaere sur laquelle se couchait bien Ederson (32e). Les champions de Belgique faisaient le gros dos et les envois de Rodri (34e) ou Foden (35e) butaient sur les défenseurs brugeois.

La deuxième mi-temps s’ouvrait sur une occasion franche pour Riyad Mahrez qui perdait son duel contre Mignolet (47e), suivie d’une nouvelle frappe de Cancelo (50e) et d’une tête menaçante de Stones (51e). De Ketelaere manquait sa finition face à Ederson après avoir été trouvé par Mata (54e). Manchester City saisissait l’occasion pour assommer Bruges sur le contre consécutif: peu perturbé par la défense brugeoise, Cancelo déposait le ballon sur la tête de Mahrez, laissé seul dans le petit rectangle (2-1, 54e).

Vanaken et De Ketelaere combinaient pour s’offrir une nouvelle frappe dans le rectangle (71e), mais City punissait à nouveau Bruges dans la foulée lorsque Foden et Gündogan se trouvaient pour finalement isoler Sterling, lequel n’avait aucune difficulté à conclure l’action (3-1, 72e). Quelques minutes plus tard, Kevin De Bruyne, fraîchement monté au jeu, tentait sa chance de près (77e) mais son envoi s’envolait dans les tribunes. Le Club se désorganisait quelque peu, laissant l’occasion à Mignolet de sortir deux arrêts de classe mondiale, devant Palmer (85e) puis Gabriel Jesus (87e) avant de s’incliner face au même Jesus en toute fin de rencontre (4-1, 90e+2).

Au classement du groupe A, Bruges (4 points) conserve 3 points d’avance sur Leipzig qui a arraché le partage dans les arrêts de jeu contre le PSG, 2-2. Les Brugeois ont donc l’avantage dans la course à la 3e place qualificative pour Europa League avant l’affrontement contre les Allemands, le 24 novembre prochain. Manchester City reprend la tête avec 9 points, soit un de plus que Paris.

Author: BELGA