Malgré les coups, Mouscron ne va rien lâcher

Les Hurlus ont prouvé qu’ils avaient un mental d’acier malgré les ennuis en coulisses.

Malgré les coups, Mouscron ne va rien lâcher

C’est dans un contexte particulier que Mouscron se déplaçait à Waasland. Les joueurs et le staff étaient « bénévoles », leur salaire n’ayant toujours pas été réglé. Malgré cela, les Hurlus parvenaient à faire abstraction et à offrir un jeu très correct après un petit quart d’heure de mise en route. Ensuite, on retrouvait le REM que l’on connaît depuis trois rencontres : organisé et n’hésitant pas à se projeter. Face à Virton et contre Deinze, la force des Hurlus était l’efficacité dans les rectangles. Cette fois, ce fut plus dur offensivement pendant le premier acte.

La latte de Bakic avant la pause

Inquiétés par une reprise d’Hoggas, les Mouscronnois s’offraient les plus grosses occasions. Tainmont trouvait même le poteau. L’ancien Carolo avait une autre belle opportunité mais se fourvoyait. Sur les deux, au moins une devait aller au fond ! Ce fut encore le cas juste avant la pause quand Lepoint voyait sa tête sortie par Jackers. Dans la foulée, Bakic touchait la latte avant que Chevalier expédie au-dessus.

Mais ce manque de finition était vite oublié en seconde période. Chevalier se montrait plus inspiré que les supporters de Waasland qui chantaient leur habituel chant débile… Il convertissait le penalty provoqué par Tainmont. Le Français était ensuite récompensé de sa prestation par un très joli but de la tête à l’heure.

À partir de là, le matricule 216 pouvait effectuer ce qu’il fait de mieux depuis quelques rencontres : préserver ses filets. C’est une troisième clean-sheet de suite pour eux. Sur la pelouse, les joueurs ont effectué leur travail de la meilleure façon possible. Reste à espérer pour ce groupe, qui montre désormais son potentiel, que la direction trouvera des solutions. Car cet effectif ne mérite pas de voir sa saison minée par des ennuis externes !

Author: DHNET

Réagissez