#JPL – #ANDKVK – Anderlecht déçoit contre Courtrai et signe un troisième match consécutif sans victoire

Feuille de Match

Le Sporting d’Anderlecht, auteur d’une prestation assez décevante, a partagé l’enjeu ce dimanche après-midi contre Courtrai.

PHOTONEWS
PHOTONEWS

Décevant et assez peu percutant, le Sporting d’Anderlecht a signé un troisième match consécutif sans victoire. Ce dimanche, les Mauves ont été incapables de prendre la mesure de Courtrai, qui a brillé par son organisation et son abnégation (1-1). Après le partage contre OHL et la défaite à l’Antwerp, c’est une nouvelle mauvaise opération que les Bruxellois effectuent dans l’optique des playoffs 1.

Après un début de match poussif, les Mauves ont accéléré tout doucement les échanges. Ils ont pris la possession de balle à leur compte et ont amené de la présence aux abords du rectangle courtraisien, via quelques tentatives assez peu dangereuses et manquant de tranchant (Zirkzee, Cullen, Magallan, Raman). Une domination pour le moins stérile.

Alors que Courtrai contrait remarquablement bien le jeu anderlechtois, le club flandrien profitait de sa première réelle occasion pour ouvrir la marque. À la 36e minute, Kadri adressait un magnifique centre pour Gueye qui, de la tête, trompait la vigilance de Van Crombrugge (0-1).

Raman voit rouge

Au retour des vestiaires, Anderlecht était à deux doigts d’égaliser. Mais Sainsbury déviait, avec un peu de chance, le ballon sur la transversale après une reprise de Raman. Malheureusement pour le principal intéressé, il était contraint, quelques minutes plus tard, de pousser le ballon au fond de ses filets suite à une action très confuse et une mauvaise remise de Gueye (1-1).

Les Mauves semblaient redresser la tête, mais c’était sans compter sur… Benito Raman. Dans une action a priori anodine, il s’est dirigé vers Selemani et a effectué un geste de la tête (un coup de boule ?) en direction du joueur courtraisien. Si l’arbitre n’avait dans un premier temps rien sifflé, le VAR en a décidé autrement, donnant une carte rouge directe à l’ancien élément de Schalke 04. Même si quelques occasions étaient encore à signaler (Amuzu, Verschaeren…), le score ne bougeait plus en fin de partie. Au grand dam des fans mauves.

Au classement, Anderlecht ne parvient pas à décoller et stagne à la sixième position (22 points). Courtrai, de son côté, n’a qu’une unité de moins que son adversaire du jour après quinze rencontres.

Author: LESOIR