#JPL – #STACHA – Jets de fumigènes, envahissement de terrain: l’arbitre met un terme à Standard-Charleroi

Feuille de Match

La rencontre n’a pas été à son terme, les Carolos vont l’emporter sur tapis vert.

Jets de fumigènes, envahissement de terrain: l'arbitre met un terme à Standard-Charleroi (0-3)

Le choc wallon a livré un triste spectacle : complètement dépassés par les Carolos, les Rouches ont encore un peu plus plongé dans la crise (0-3). Face à ce spectacle, les supporters ont lancé des fumigènes. Après une première interruption, le match a repris avant d’être définitivement arrêté après de nouveaux jets de fumigènes et un envahissement de terrain de nombreux supporters liégeois.

En début de rencontre, les Rouches étaient pourtant les premiers à mettre le nez à la fenêtre mais ne sont pas parvenus à se montrer réellement dangereux. Et c’est finalement Charleroi qui a ouvert la marque sur son premier titre. Après une mauvaise estimation de Dussenne, Gholizadeh se retrouve seul face à Bodart qui sort le grand. Mais Nicholson passait par là pour inscrire son 9e but de la saison. Dans la foulée, Morioka était tout près de doubler la marque sans un nouvel arrêt de Bodart.

Après avoir pris un coup sur la tête, les Rouches sont bien revenus dans le match mais Hervé Koffi a sorti le grand jeu à deux reprises. Quelques minutes avant la mi-temps, Charleroi double la marque grâce à Knezevic. Une phase qui va faire grand bruit puisque les Carolos n’ont pas sorti le ballon alors que Laifis était au sol. Suite à ce but, Dönnum s’en est pris aux Carolos et a écopé d’un carton jaune.

Dans le début de deuxième mi-temps, les Rouches ne parviennent pas à amener le danger. Trop imprécis, les Liégeois se font punir sur la première occasion carolo. Mal aligné, Siquet couvre NIcholson qui trompe Bodart, seul face au but. Suite au troisième but carolo, les supporters des Rouches ont lancé des fumigènes sur la pelouse L’arbitre a arrêté le match quelques minutes mais la partie a bien repris. 

Mais ce n’était que de courte durée puisque les supporters ont à nouveau jeté des fumigènes et même envahis le terrain, provoquant les supporters carolos. Ce qui a bien sûr obligé Mr Laforge à arrêter défiinitivement le match à moins de 5 minutes du terme. Les sanctions risquent de pleuvoir sur le Standard, plus que jamais en pleine crise.

Author: DHNET