Le Parquet demande trois matches à huis clos pour le Standard après les incidents face à Charleroi

Le Parquet de l’Union belge de football (RBFA) a demandé trois matches à huis clos et une amende maximale de 5.000 euros pour le Standard après les incidents qui ont émaillé le derby wallon face à Charleroi le 5 décembre dernier.

Le Parquet demande trois matches à huis clos pour le Standard après les incidents face à Charleroi

Le Parquet a aussi deux matches à huis clos pour le Beerschot après les incidents dans le derby contre l’Antwerp le même jour. Le club anversois risque aussi une amende de 4.000 euros pour des chants racistes. Lors de la victoire 0-3 de Charleroi à Sclessin, la rencontre a été définitivement arrêtée à deux minutes lorsque des supporters liégeois ont lancé des fumigènes sur le terrain. L’arbitre Nicolas Laforge avait déjà dû interrompre quelques minutes plus tôt pour la même raison. Après le coup de sifflet final, des supporters du Standard ont traversé le terrain pour s’en prendre aux supporters carolos.

Le Standard avait déjà pris des mesures fortes en fermant les blocs réservés aux Ultras mais le Parquet a demandé trois matches à huis clos « dans une période où le public est autorisé dans les stades » et une amende maximale de 5.000 euros. Une défaite par forfait n’a cependant pas été demandée car le score était déjà de 0-3 et il ne restait que quelques secondes à jouer.

Les ‘Rouches’ connaîtront leur sanction le 21 décembre prochain devant le Comité disciplinaire de la RBFA.

Quelques heures avant les incidents à Sclessin, des incidents étaient également survenus lors du derby entre le Beerschot et l’Antwerp (0-1). Un supporter du Beerschot est monté sur le terrain du Kiel pour lancer un fumigène dans le bloc réservé aux supporters visiteurs. Après le coup de sifflet final, d’autres supporters des ‘Rats’ sont montés sur le terrain pour en découdre avec les supporters du ‘Great Old’ et lancer des fumigènes en direction des forces de l’ordre.

De plus, des chants racistes et antisémites ont été entonnés par les supporters du Beerschot qui ont également déployé une banderole insultante envers Radja Nainggolan, ambassadeur du Beerschot mais qui porte le maillot de l’Antwerp. Le Parquet a, par conséquent, demandé deux matches à huis clos et 4.000 euros d’amende.

La sanction définitive sera déterminée par la Chambre Discrimination et Racisme de la RBFA qui se penchera sur le dossier le 22 décembre prochain.

Author: BELGA