Le Standard tente de faire revenir Jean-Luc Dompé, Zulte Waregem dépose plainte

Les Rouches auraient fait une offre pour leur ancien ailier Jean-Luc Dompé. Ce qui n’a pas plu à Zulte…

PHOTONEWS_10952242-074
PhotoNews

Mal en point cette saison en championnat, le Standard est embourbé dans la colonne de droite. Au point de devoir regarder vers le bas plutôt que d’essayer de se fixer des objectifs, comme l’a rappelé Luka Elsner après le nouveau revers face à OHL. « À l’heure actuelle, le Standard est engagé dans la lutte pour le maintien. C’est dur à entendre, mais c’est la réalité… »

À l’approche d’un mercato hivernal qui pourrait bien être décisif pour le matricule 16, les dirigeants liégeois se creusent donc la tête pour amener des solutions à moindre coût, notamment sur le flanc gauche. Raison pour laquelle ils ont transmis une offre pour Jean-Luc Dompé, qui évolue actuellement à Zulte Waregem.

Un choix assez étonnant, puisque l’ailier a déjà évolué en bord de Meuse, où son passage a été tout sauf un succès. Prêté à Eupen puis à Amiens, avant de partir gratuitement pour La Gantoise, le Franco-Ivoirien est loin d’avoir marqué les esprits en Cité ardente. Mis à part son but en finale de Coupe de Belgique en 2016, qui a aidé le club de Bruno Venanzi à remporter le trophée… Pourtant, la direction liégeoise ne semble pas retenir de ses erreurs et aurait tenté d’attirer Dompé lors du mercato qui s’annonce.

Une approche qui, forcément, ne plaît pas à son club actuel. Qui, comme l’annoncent nos confrères de HLN, aurait décidé de réagir, en déposant une plainte auprès du parquet fédéral ! Dans sa lettre, l’ancien employeur de Francky Dury dénonce une concurrence déloyale de la part des Rouches. En effet, les deux clubs, engagés dans la lutte pour le maintien, doivent s’affronter dans moins d’une semaine (le 26 décembre) et l’Essevee estime que son joueur pourrait être influencé par cette offre. À voir si le procureur fédéral décidera de donner suite à cette affaire…

Contacté par nos soins, le Standard se dit assez étonné de la réaction de Zulte Waregem. Le matricule 16 confirme avoir transmis une offre pour le flanc gauche la semaine dernière, mais tout cela aurait été fait dans les règles de l’art, en passant uniquement par le club du joueur. Ce serait donc un hasard du calendrier plutôt qu’une véritable tentative de déstabilisation de la part du blason liégeois.

Author: LESOIR