JUPILER PRO LEAGUE – CLARIFICATIONS SUR LA 25E JOURNÉE

Notre Professional Refereeing Department clarifie différentes phases de la journée écoulée.

K. BEERSCHOT VA – SV ZULTE WAREGEM (2’) : SITUATION DE FAUTE DE MAIN 

À la 2e minute, le joueur du Beerschot Lawrence Shankland (n° 17) écope du ballon dans la surface de réparation.

Il tire au but et le ballon touche alors le bras du joueur de Zulte Waregem Laurens De Bock (n° 27). 

L’arbitre n’interrompt pas le jeu et le VAR le suit dans sa décision.

Dans cette situation, le Professional Refereeing Department s’attend à un penalty et une intervention du VAR, et ce, parce que le joueur de Zulte Waregem touche le ballon du bras, lequel est écarté du corps et en agrandit la superficie de façon non naturelle.

K. BEERSCHOT VA – SV ZULTE WAREGEM (38’) : INTERVENTION DU VAR POUR FAUTE DE MAIN

À la 38e minute, le joueur de Zulte Waregem Zinho Gano (n° 93) écope du ballon et place un coup de tête en direction du but.

Le joueur du Beerschot Pierre Bourdin (n° 15) touche le ballon du bras dans la surface de réparation. 

L’arbitre n’interrompt pas le jeu. 

Le VAR regarde les images et demande une on field review. 

Après avoir visionné les images, l’arbitre décide d’accorder un penalty, et ce, parce que le joueur du Beerschot touche le ballon du bras, qui est écarté du corps et en agrandit ainsi la superficie de façon non naturelle.

Le Professional Refereeing Department estime qu’il s’agit d’une décision justifiée.

KAA GENT – R. ANTWERP FC (12’) : INTERVENTION DU VAR

Lors d’une remise en jeu à la 12e minute, le ballon est joué vers l’attaquant de l’Antwerp Michael Frey (n° 99), qui se trouve dans la surface de réparation et touche le ballon du pied droit.

Lors de cette action, le joueur du KAA Gent Nurio Fortuna (n° 25) touche de près le ballon de la main.

L’arbitre n’interrompt pas le jeu.

Le VAR demande une on field review et après avoir visionné les images, l’arbitre accorde un penalty à l’Antwerp, parce que le joueur de La Gantoise touche le ballon du bras, lequel est écarté du corps et se situe à hauteur de l’épaule. Il agrandit ainsi la superficie de son corps de façon non naturelle.

Le Professional Refereeing Department est d’accord avec l’intervention du VAR et la décision finale de l’arbitre.

Author: RBFA

Réagissez