Mouscron s’impose contre Waasland

Les Hurlus n’ont laissé aucune chance à Waasland dans une rencontre maîtrisée. De quoi engendrer quelques regrets.

Mouscron s'impose contre Waasland et ravive "la flamme"

Cueillis à froid une semaine plus tôt au RWDM, les Hurlus ne voulaient pas revivre telle mésaventure face à Waasland. Bien plus présents dans les duels et dans les courses dans les deux sens, ils passaient même proche du scénario inverse. Mais Bocat, envoyait loin à côté sa frappe dans la minute initiale.

Grâce à un pressing bien en place, Mouscron récupérait rapidement les ballons et empêchait l’adversaire d’exister. Les Waeslandiens ne se provoquaient qu’un coup-franc sur une erreur. C’est donc logiquement que le REM ouvrait le score à la demi-heure par l’inévitable Carcela. L’ancien Standarman était à la bonne place sur une phase arrêtée pour inscrire son 4e but de la saison. Dans la foulée, il passait très proche du doublé. Chevalier se provoquait aussi une belle opportunité de faire 2-0 mais Jackers était sorti à propos. Encouragées par un public peu nombreux mais chaud, dont certains membres avaient passé plusieurs heures à nettoyer les tribunes en après-midi, les troupes de José Jeunechamps retrouvaient « la flamme » tant espérée par le coach. Tainmont servait même de « briquet » en doublant la mise peu avant la pause d’une belle reprise du gauche. Le match semblait alors tué.

Tainmont plie la rencontre

Mais les deux dernières fois que Mouscron avait mené de deux buts à la mi-temps, c’était à Westerlo et à Deinze. Et cela ne s’était pas forcément bien passé pour lui. Pour rappel, c’était une défaite en Campine (4-3 mais à dix) et 2-2 chez le voisin flandrien. Pour éviter une nouvelle mésaventure, les visités devaient éviter de reculer. Le message était capté par Tainmont qui y allait de sa 2e rose pour totalement plier la rencontre. Le Français était même près du triplé.

La montée de Ribeiro, encore dans l’autre camp il y a quelques jours, ne changeait rien. Waasland restait impuissant face à la bonne mise en place tactique des Hennuyers. On peut le dire, l’affront du match aller au Canonnier (0-4) est lavé au terme d’un duel parfaitement maîtrisé. Avec ce résultat, le REM arrache un 6 sur 9 face à un prétendant à la deuxième place.

Une belle performance qui ne peut entraîner que des regrets chez les visités… Avec des « si », on peut refaire le monde. Mais si les Hurlus avaient pris quelques points en plus en début de saison ou s’ils n’avaient pas connu une trêve perturbée par les ennuis en coulisse, ce qui a engendré la perte de quelques unités également, ce Mouscron-là aurait été un candidat plus que sérieux pour le titre !

Mais voyons également le positif, une telle rencontre ne peut que conforter le futur investisseur dans son choix.

Author: DHNET

Réagissez