Coup de poing de Dante Vanzeir: 8 matches de suspension, dont 2 avec sursis, demandés

Dante Vanzeir, l’attaquant de l’Union Saint-Gilloise, a été directement convoqué devant le Comité disciplinaire de l’Union belge de football (URBSFA) après son coup de poing sur le défenseur de Charleroi Valentine Ozornwafor samedi.

@Belga
@Belga

Le Parquet de l’Union belge a demandé une suspension de six matches effectifs et deux avec sursis à l’encontre de Dante Vanzeir ce mardi, suite au coup de poing donné à Valentine Ozornwafor samedi lors du match Charleroi-Union Saint-Gilloise. Le Parquet a évoqué l’absence d’antécédents pour justifier cette sanction revue à la baisse par rapport aux huit matches fermes qui pendaient au nez du Diable rouge.

La décision finale est attendue dans l’après-midi suite aux plaidoiries de Daniel Spreutels, membre du Conseil d’administration de l’Union, aux côtés de Dante Vanzeir. Ce dernier a également pris la parole pour expliquer qu’il n’avait jamais eu l’intention d’envoyer le défenseur carolo à l’hôpital.

La défense du joueur a été basée sur l’exemplarité et la sportivité de celui-ci depuis deux ans et, à l’inverse, le refus total qu’on en fasse un exemple, de par son statut d’international, en appliquant la peine maximale de huit matches. En ce sens, l’Union espère une réduction du nombre de matches de suspensions effectifs.

Author: LESOIR

Réagissez