Deux blocs structurés pour un nul logique: Lommel et Mouscron se quittent dos à dos

Seule une erreur aurait permis à la rencontre de s’emballer. Ce ne fut pas le cas.

Deux blocs structurés pour un nul logique: Lommel et Mouscron se quittent dos à dos

Avec la défaite de Virton enregistrée la veille, Lommel se disait certainement qu’une unité serait déjà une très bonne chose dans la mission qui doit le mener au maintien. C’est donc avec une grosse structure défensive que les Flandriens se sont présentés. Et comme on retrouvait la même du côté hurlu, on a assisté à une rencontre pauvre en termes de but et d’occasions mais certainement pas d’un point de vue tactique. Les blocs mis en place de part et d’autre ont annihilé la plupart des tentatives. Chevalier en a eu une belle de la tête. Dos Santos également dans l’autre sens. Myny a aussi touché le poteau. Mais le nul était finalement assez logique.

« On avait deux équipes très structurées sur la pelouse, analysait José Jeunechamps. C’est toujours difficile. Il faut trouver le juste milieu entre s’ouvrir pour se procurer des occasions. Mais pas trop pour ne pas en concéder. Je m’attendais vraiment à ce type de duels car le coach d’en face est quelqu’un de très expérimenté. Si Lommel avait joué comme cela depuis le début de saison, avec une telle structure, il ne se serait certainement pas retrouvé dans de telles difficultés. On aurait pu perdre comme gagner. Cela se joue parfois à un piquet sortant (celui de Myny). Mais même sans les trois points, je suis heureux de ce que j’ai vu. »

Le coach était en tout cas satisfait de l’investissement sur la pelouse.

« Christophe Lepoint s’était fait mal au dos à l’échauffement mais a tenu toute la rencontre. Éric Bocat a fini le match sur les rotules mais cela ne l’a pas empêché de tout donner. Il y a eu un investissement total de tout le monde. On repart également avec une nouvelle feuille blanche. C’est toujours important. »

Dans ce championnat, le REM n’aura plus grand-chose à jouer tant la 2e place synonyme de barrages semble lointaine. Mais il lui reste un rôle d’arbitre à avoir, avec des duels contre le RWDM, Westerlo et Waasland-Beveren.

Author: DHNET

Réagissez