Mondial 2022: après la Pologne et la Suède, la République tchèque refuse à son tour d’affronter la Russie en barrage

La Fédération tchèque de football a annoncé la nouvelle ce dimanche matin.

PHOTONEWS_10930073-038
PhotoNews

La République tchèque refusera d’affronter la Russie si les deux équipes devaient se retrouver en barrage qualificatif pour le Mondial 2022, pour protester contre l’invasion de l’Ukraine, a annoncé dimanche la Fédération tchèque de football, imitant ainsi la Pologne et la Suède.

«L’équipe nationale tchèque ne jouera en aucun cas un éventuel match contre la Russie en barrage pour la Coupe du monde», écrit la fédération dans un communiqué. La Pologne, qui devait affronter les Russes à Moscou le 24 mars en demi-finale de ce barrage, et la Suède, qui aurait pu affronter les Russes après l’autre demi-finale l’opposant à la République tchèque, avaient déjà annoncé samedi une décision similaire.

Samedi, le président de la fédération suédoise Karl-Erik Nilsson avait aussi pris une décision similaire. «Quoi que la FIFA décide, nous ne jouerons pas contre la Russie en mars», a-t-il déclaré. Le gouvernement suédois avait déjà appelé à «un boycott des liens sportifs» avec la Russie «tant que dure l’invasion de l’Ukraine», selon le ministre des Sports Anders Ygeman.

De leur côté, les Polonais devaient aller à Moscou le 24 mars pour la demi-finale du barrage dont le vainqueur doit affronter cinq jours plus tard la Suède ou la République tchèque, une rencontre aussi prévue en Russie.

«Trêve de paroles, il est temps d’agir. En raison de l’escalade de l’agression de la Fédération de Russie en Ukraine, l’équipe de la Pologne n’envisage pas de jouer le match de barrage contre l’équipe de la Russie», a écrit samedi sur Twitter le président de la fédération polonaise de football Cezary Kulesza, ajoutant qu’il s’agissait de «la seule décision correcte» face à l’invasion militaire russe en Ukraine.

Author: BELGA

Réagissez