#JPL – #SERCLU – En infériorité numérique, Seraing s’incline largement face au FC Bruges qui continue sa poursuite de l’Union

Feuille de Match

En infériorité numérique, Seraing s’incline largement face au FC Bruges qui continue sa poursuite de l’Union

Sans surprise, le Club de Bruges s’est largement imposé face à Seraing ce samedi soir. Les Blauw en Zwart restent à sept points de la tête où s’est installée l’Union, elle aussi victorieuse ce soir face à Courtrai. Le FC Bruges s’éloigne provisoirement du troisième, l’Antwerp qui risque de vite le rattraper après la rencontre face au Beerschot ce dimanche après-midi.

Malgré la défaite, Seraing garde minimum quatre points d’avance sur le Beerschot, petit dernier du classement qui créeraient la surprise en empochant des points demain face aux Anversois. Les Liégeois peuvent donc encore espérer sauver leur peau dans le championnat cette saison.

Après deux minutes seulement Andres Skov Olsen ouvre le score pour le Club de Bruges, la défense des Métallos est déjà mise à mal pendant que les Brugeois prennent les commandes (0-1).

Match mal embarqué pour Seraing qui ne parvient pas à inquiéter un temps soit peu Bruges, clairement venu pour empocher les points.

Guillaume Dietsch, gardien de Seraing, ne se laisse pas impressionner et réalise un double arrêt des attaques brugeoises. Ça ne suffit pas aux Métallos qui semblent résignés, dépités à la demi-heure de jeu.

C’est ce moment que choisit Mats Rits pour creuser l’écart sur une belle frappe croisée que la défense wallonne ne peut intercepter (0-2).

Quelques instants avant la rentrée aux vestiaires, Mathieu Cachbach est exclu à cause d’une faute commise sur Denis Odoi. Après vérification du VAR, les Sérésiens se retrouvent à dix.

À la 46ème minute, le portier wallon dévie une frappe de Mikael Dyrestam et plie définitivement le match auquel il faudrait un miracle pour que la tendance s’inverse (0-3). Les Brugeois se baladent et les Sérésiens sanglotent au moment de la pause.

Plus aucun espoir pour la seconde mi-temps

Début de seconde mi-temps sans beaucoup de saveur, pas d’amélioration du côté de Seraing et le FC Bruges continue de dominer encore et encore mais se montre malgré tout moins offensif. Des deux côtés les gardiens restent tranquilles.

À 20 minutes de la fin, rien n’a bougé. On dirait que les deux équipes se contentent du score tel qu’il est.

En moins de temps qu’il n’en fallait pour l’écrire, Bas Dost décide d’en changer et inscrit un quatrième but pour Bruges à la 73ème minute (0-4). Il rejoint Charles De Ketelaere dans la catégorie des meilleurs buteurs puisqu’ils ont chacun marqué douze buts cette saison.

Doublé de Andres Skov Olsen qui vient enfoncer le clou, encore, à la 82ème (0-5). Le Danois a inauguré puis clôturé cette partie maîtrisée de bout-en-bout par les hommes d’Alfred Schreuder. L’équipe de Jean-Louis Garcia encaisse, elle, sa cinquième défaite d’affilée.

La rencontre se finit sans vraiment de dynamisme sur une victoire large et logique du Club de Bruges face à un Seraing pour qui il était temps que le match se finisse.

Author: RTBF

Réagissez