#JPL – #ANDKVO – Anderlecht domine facilement Ostende et conforte sa place en playoffs 1

Feuille de Match

Après une première mi-temps terne, les Mauves ont parfaitement réagi en seconde période.

Anderlecht domine facilement Ostende et conforte sa place en playoffs 1 (3-0)

Anderlecht retrouve la victoire en championnat. Après le faux pas fac à OHL, les Mauves ont facilement dominé Ostende (3-0) malgré une première mi-temps difficile. Anderlecht engrange donc trois points importants en vue des PO1 et maintiennent l’écart avec Gand qui affronte Zulte Waregem ce dimanche soir.

Le début de match est très fermé. Les deux équipes s’observent et ne se créent aucune occasion franche. Après une vingtaine de minutes, les Mauves se sont quelque peu réveillés sans toutefois parvenir à se montrer dangereux. Au contraire des Ostendais qui se sont créés les plus belles occasions de la première période, notamment sur une petite erreur de Van Crombrugge qui n’a pas prêté à conséquences.

Au retour des vestiaires, les Mauves sont remontés avec de meilleures intentions et il ne leur a fallu que 5 minutes avant de débloquer le marquoir via Refaelov. L’Israélien a profité d’un contre favorable dans le rectangle ostendais pour inscrire son 11e but de la saison en championnat. Mais plutôt que de les libérer, ce but d’ouverture a fait reculer les Mauves. Les Ostendais se sont créés plusieurs situations dangereuses mais sans forcément inquiéter Van Crombrugge. À 20 minutes du terme, les Anderlechtois ont réagi, obtenant plusieurs grosses occasions coup sur coup. D’abord Kouamé s’est présenté seul face au but mais a tardé à ajuster sa frappe et s’est fait contré in extremis par Urhoghide. Dans la foulée, Raman pensait avoir doublé la marque mais l’arbitre a annulé son but pour un hors jeu limite. Mais ce n’était pas encore fini pour les Mauves puisque Ashimeru s’est retrouvé seul face au but quelques instants plus tard, sans parvenir à ajuster sa frappe. Mais le 2-0 libérateur et tant attendu par le public du Lotto Park n’a pas tardé à arriver des pieds de l’inévitable Verschaeren, avant que Raman ne mette les Mauves totalement à l’abri quatre minutes plus tard.

Author: DHNET

Réagissez