#JPL – #CHASTA – Pas de vainqueur entre le Standard et Charleroi au terme d’un choc wallon terne mais tendu

Feuille de Match

Les deux équipes n’ont pas livré une grande prestation.

Pas de vainqueur entre le Standard et Charleroi au terme d’un choc wallon terne mais tendu (0-0)

Le choc wallon a accouché d’une souris. Ni Charleroi, ni le Standard n’ont réussi à inscrire le moindre but et les occasions n’ont pas été nombreuses de part et d’autres. Les esprits se sont même échauffés dans les 20 dernières minutes après que les supporters carolos ont lancé des projectiles sur la pelouse.

Dès la première minute, Tapsoba est tout près d’ouvrir la marque mais manque sa reprise. Mais ce n’était qu’un feu de paille puisque l’ensemble de la première période a été très terne. Les Rouches ont dominé légèrement les débats mais c’est surtout la défense liégeoise qui s’est mise en lumière, ne laissant aucun espace aux attaquants carolos.

La deuxième mi-temps a commencé sur le même rythme. Si ce n’est que ce sont les Carolos qui ont monopolisé le ballon dans ce début de second acte. Mais toujours sans parvenir à se montrer dangereux devant le but d’Henkinet. Jusqu’au moment où Edward Still a décidé de faire monter Bayo à la place de Badji. Directement, Bayo s’est créé la plus grosse occasion de la seconde période mais son envoi a été bien arrêté du pied par Henkinet. Dans la foulée, les Carolos se sont une nouvelle fois montrés dangereux sur une incursion de Ilaimaharitra qui a transmis à Gholizadeh mais ce dernier a raté son centre.

Mais finalement, ce sont les Rouches qui ont obtenu la plus belle occasion de la deuxième période. Sur un centre parfait de Raskin, Sissako pensait avoir trompé Kamara mais le gardien de Charleroi a été sauvé par son poteau. Dans la foulée, Raskin aurait pu inscrire le but libérateur après un beau déboulé dans la surface mais sa frappe est passée loin à côté du but. Les dernières minutes n’ont rien donné. Certains supporters carolos ont lancé des projectiles sur la pelouse et les esprits se sont échauffés sur la pelouse, notamment entre Raskin et Ilaimaharitra. Malgré tout, les Carolos se sont créés une dernière occasion sur une frappe de Kayembe bien arrêtée par Henkinet.

Author: DHNET

Réagissez