Les U23 en divisions nationales: la Pro League reporte la réunion décisive

Un accord existe entre la Pro League et les ailes amateurs de l’Union belge pour l’intégration de quatre équipes U23 en D1B notamment.

Photonews
Photonews

On sait que des accords ont été conclus entre la Pro League et les deux ailes amateurs de l’Union belge pour que, dès la saison prochaine, quatre équipes de U23 intègrent la D1B (Anderlecht, Genk, le FC Buges et le Standard, selon le classement actuel), plus quatre en Nationale 1 (La Gantoise, le SC Charleroi, l’OH Louvain et Zulte Waregem), et six en D2 amateurs (le CS Bruges, l’Antwerp, le FC Malines, le Beerschot, l’Union SG et Seraing). Une réunion décisive, pour régler les derniers détails, devait se tenir ce mercredi entre toutes les parties concernées mais elle est reportée, 24 heures à l’avance (!), à la demande de la Pro League.

Les grandes manœuvres ?

Ce report subit étonne les ailes des amateurs. Doit-il aussi les inquiéter ? Cela survient en tout cas en plein lobbying de certains « petits » clubs de D1A qui sont en train de marchander le maintien de l’élite à 18 clubs (alors que le retour à 16 a été… voté en vue de la saison 2023-2024) conte une sorte de BeneLiga « light » à laquelle tiennent surtout Anderlecht et le FC Bruges (grosso modo un championnat de Belgique avec seulement des matches aller, avant des Playoffs entre Belges et Hollandais). Mais, selon nos infos, il semble à peu près impossible que la nécessaire majorité des deux tiers soit acquise pour adopter ce nouveau projet.

Les amateurs entendent en tout cas faire respecter ce qui a été convenu, notamment au niveau de voir trois clubs de Nationale 1 monter en D1B dans un an, et deux les saisons suivantes. Et maintenir le D1B au format prévu (12 clubs en 2022-2023, puis 16 à partir de 2023-2024).

Quoi qu’il en soit, ce report sent les grandes manœuvres du côté de la Pro League. Et on est donc peut-être parti vers un nouveau mauvais feuilleton…

Author: LESOIR

Réagissez