L’Union étrille OHL et consolide son avance en tête du championnat

Feuille de Match

L’attaquant allemand a inscrit un triplé face à Louvain.

Avec un Undav des grands soirs, l'Union s'impose à OHL et prend dix points d'avance sur Bruges (1-4)

L’Union saint-gilloise continue sa marche en avant face à OHL. Malmené dans le premier quart d’heure, les Bruxellois ont parfaitement réagi pour finalement s’imposer 1-4, notamment grâce à un triplé de Deniz Undav. Avec ce succès, l’Union met la pression sur ses poursuivants, prenant provisoirement 10 points d’avance sur Bruges et 14 points sur l’Antwerp.

Dès les premières minutes, les deux équipes se portaient vers l’avant. Après une minute, Teuma inquiétait déjà le gardien louvaniste d’une belle frappe. Dans la foulée, Moris sortait dans les pieds de Tamari. Mais ce sont les Louvanistes qui sont le mieux rentrés dans la rencontre. Sur une faute de Lazare, Mercier obtenait un coup franc. Mal repoussé par la défense, le ballon est arrivé à Tamari, esseulé sur le côté droit. Le Louvaniste centrait au petit rectangle et le ballon est repoussé de la main par Kandouss. L’arbitre n’avait d’autre choix que de siffler penalty. Un penalty arrêté dans un premier temps pas Moris devant Schrijvers. Mais le portier unioniste avait le pied légèrement devant sa ligne de but et M. Lardot accordait une seconde chance à Schrijvers qui ne s’est pas fait prier pour ouvrir la marque à la 11e minute de jeu.

Après ce but d’ouverture, les Bruxellois se sont remobilisés. Quelques minutes après l’ouverture, Lapoussin tentait une percée dans la surface mais son centre était bloqué du bras par Keita sans que l’arbitre ne bronche… Les Unionistes égalisaient finalement sur une magnifique reprise de Undav à l’entrée de la surface suite à un centre millimétré de Lazare.

Dans la fin de la première période, les deux équipe se créaient des opportunités. En contre-attaque, Mercier décochait une lourde frappe qui a fini sa course sur la barre transversale de Moris. Sur le second ballon, Kaba se trouait et mettait sa tête à côté. Dans les ultimes secondes du première acte, Teuma était tout prêt de donner l’avantage aux Unionistes mais sa frappe déviée passait juste à côté de la cage de Runarsson.

Ce n’était que partie remise car dès le retour des vestiaires, l’Union s’est montré dangereuse, se heurtant tout d’abord à Runarsson. Avant que l’inévitable Undav ne trompe la vigilance de Dewaest pour dévier le ballon dans le but louvaniste après un centre de Teuma à la 48e. Le rythme baissait alors. Les Unionistes se contentaient des contre-attaques. C’est justement sur une reconversion rapide que Teuma inscrivait le troisième but. Parti de son camp, le capitaine réalisait un solo avant de mystifier Runarssson. Quelques minutes plus tard, Kozlowski héritait d’un penalty, converti dans la foulée par Undav, auteur de son troisième but de la soirée.

Les Unionistes géraient parfaitement la fin de rencontre pour enregistrer une seconde victoire consécutive et mettre la pression sur Bruges, l’Antwerp et Anderlecht.

Author: DHNET

Réagissez