Union-Beerschot: « Nous n’irons pas en appel d’un forfait », promet le Beerschot devant le Conseil disciplinaire

Le club anversois, dont les fans ont provoqué l’arrêt du match à l’Union dimanche passé, acceptera un forfait si le comité lui en inflige un.

Union-Beerschot: "Nous n'irons pas en appel d'un forfait", promet le Beerschot devant le Conseil disciplinaire

Comme il l’avait laissé entendre, le Beerschot a dit qu’il n’irait pas en appel d’une défaite sur un score de forfait que pourrait lui infliger le Conseil disciplinaire ce vendredi, lors de la séance de midi consacrée aux suites du match interrompu entre l’Union et les Rats, à la 82e minute, dimanche passé, alors que le score était toujours de 0-0. « Une telle sanction ne serait pas contestée de notre côté », a fait savoir Walter Damen, avocat et vice-président anversois, qui représentait la lanterne rouge de D1A.

Il a donc confirmé qu’il n’y aurait pas d’appel en cas de 3-0 en faveur de l’Union – la sanction la plus probable au regard du règlement -, ce qui permet de croire que le classement des champions playoffs serait connu avant l’entame de ceux-ci, dimanche 24 avril et que l’Union compterait 39 points, soit deux et demi de plus que Bruges. Seule possibilité contraire : qu’une tierce partie, en désaccord avec la situation, n’intervienne dans l’affaire. À noter qu’il n’y avait pas d’autre club présent, ce vendredi, mais seulement l’Union et le Beerschot.

Sans surprise, l’Union Saint-Gilloise, représentée par Maître Sébastien Ledure, a demandé à remporter le match sur un score de forfait, comme prévu dans le règlement, et a remercié le Beerschot pour sa prise de responsabilités immédiate.

Walter Damen a plaidé la clémence sur les autres sanctions, comme l’amende – rappelant qu’ils en ont déjà payé une de 50 000 € à la Pro League, comme le prévoit le règlement – et, surtout, les matchs à huis clos. À ce niveau, il a demandé aux juges d’infliger une sanction avec sursis plutôt qu’une sanction ferme.

Les débats sur ce volet « sanctions » seront poursuivis le 1er juin, a fait savoir le président, contrairement au résultat du match, pour lequel le conseil disciplinaire devrait statuer rapidement, probablement même déjà ce vendredi soir.

Author: DHNET

Réagissez