La Gantoise remporte la Coupe de Belgique aux tirs au but !

120 minutes de jeu n’ont pas suffi à départager les deux équipes. Cullen ratait son tir au but, avant que Van Crombrugge ne sorte une superbe parade face à Ngadeu. Mais Murillo, 10e tireur, était mis en échec par Roef.

La Gantoise remporte la Coupe de Belgique aux tirs au but !

Si Kompany décidait d’aligner Gomez et Verschaeren d’entrée, c’est finalement du côté de Gand qu’est intervenue la plus grande surprise dans le onze de base: touché à l’échauffement, Depoitre devait céder sa place à Bezus en dernière minute.

Qu’à cela ne tienne, les Buffalos débutaient mieux la rencontre, mettant rapidement la pression sur le but mauve et obtenant plusieurs corners dans les 10 premières minutes de jeu. Mais les Mauves réagissaient via Verschaeren et Refaelov, lançant définitivement leur match. Tissoudali s’offrait ensuite une percée plein axe conclue par une frappe non cadrée, à laquelle répondait Verschaeren qui alertait Roef.

A la demi-heure, une grosse faute d’Olsson sur Vadis était sanctionnée d’une « simple » carte jaune. L’ancien Diable rouge s’en sortait sans blessure et armait d’ailleurs une lourde frappe croisée à la 37e, mais son envoi passait juste à côté du but d’un Van Crombrugge qui était battu.

A la 40e, Bezus réussissait la tête plongeante parfaite, trompant Van Crombrugge, mais il était signalé hors-jeu pour un petit mètre. Les deux équipes rentraient donc aux vestiaires sur un score nul.

La deuxième mi-temps débutait avec moins de rythme et Vincent Kompany ne tardait pas à réagir: Zirkzee, Verschaeren et Olsson étaient remplacés par Raman, Amuzu et Ashimeru dès la 59e minute. Un quart d’heure plus tard, Ashimeru devait déjà sortir sur blessure.

A la 84e, Tissoudali prenait sa chance aux 25 mètres et trouvait le petit filet… extérieur de Van Crombrugge. Mais la fin du temps réglementaire était marquée par des blessures, des crampes et des changements, cassant le rythme. Les deux équipes allaient donc devoir se départager en prolongations.

Dès le début des prolongations, Anderlecht, via Ait El Hadj, répondait à une occasion de Nurio. Réveillant au passage le stade Roi Baudouin…

A la 116e minute, Van Crombrugge devait s’employer pour repousser un ballon sur son poteau, avant que Lemajic ne frappe sur la barre et que Magallan ne sauve un troisième ballon sur sa ligne. Les Mauves ont eu très chaud ! Les trois dernières minutes de débouchaient sur rien de concret: place aux tirs au but.

Les sept premières tentatives étaient converties. Mais Cullen tirait trop mollement et offrait une balle de match à Ngadeu. Le défenseur tirait bien mais Van Crombrugge sortait un petit miracle pour permettre à Murillo d’obtenir une balle d’égalisation. Sans succès, puisque Roef choisissait le bon côté et offrait la victoire à Gand.

Author: DHNET

Réagissez