Amende pour Saint-Trond après les incidents contre Genk

La fédération belge de football (URBSFA) a confirmé jeudi à l’agence Belga que Saint-Trond a écopé d’une amende de 2.000 euros à la suite des incidents ayant émaillé la rencontre de championnat face à Genk. Le 18 janvier, le derby limbourgeois a débuté avec cinq bonnes minutes de retard à cause d’un nuage de fumée provoqué essentiellement par les supporters de Genk mais aussi trudonnaires.

A la 40e minute, le gardien de Saint-Trond Steppe et le défenseur de Genk Dewaest ont dû être pris en charge après une lourde collision. Lorsque le staff médical est monté sur le terrain, des supporters de l’équipe locale ont lancé des gobelets de bière et d’autres projectiles sur le terrain.

Pour ces deux incidents, le procureur fédéral Kris Wagner a réclamé une amende totale de 2.000 euros. Mardi, Saint-Trond ne s’est pas présenté devant la commission des litiges, qui a confirmé l’amende par défaut.

Genk devra probablement se présenter la semaine prochaine et risque donc une amende pour les feux d’artifice que ses supporters ont lancés.

BELGA

Author: Master

Laisser un commentaire