Coronavirus: pas de foot en Belgique avant le 1er mai… au plus tôt

Réunie jeudi de manière virtuelle, la cellule de crise corona de l’Union belge a décidé de nouvelles mesures concernant l’organisation du football belge dans les prochaines semaines. Avec un petit coup de pouce financier, pour le foot amateurs notamment.

1Pas de matches officiels en Belgique en avril

Le mois d’avril de l’année 2020 sera donc vierge de matches de football en Belgique. L’Union belge et les représentants de toutes les entités du foot belge (ACFF, VV et la Pro League) se sont réunis ce jeudi de manière virtuelle pour décider de la suspension de toutes les rencontres professionnelles ou amateurs jusqu’au 30 avril inclus. « La cellule de crise étudie également différents scénarios concernant la finalisation des compétitions. La suite des événements dépendra bien évidemment fortement de l’évolution de la situation concernant le coronavirus en Belgique », a précisé l’Union belge.

Au niveau pro, la 30e journée de la phase classique, la finale de la Coupe et les cinq premières journées des Playoffs 1 & 2 devront être reprogrammées, si la formule du championnat n’est pas modifiée entre-temps. Même constat pour les playdowns en D1B, que devaient disputer Roulers et Lokeren. Par ailleurs, les entraînements collectifs sont eux interdits jusqu’au 5 avril inclus.

2Un report de 3 mois pour les cotisations fédérales

Autre décision importante, et pas des moindres : l’Union belge a annoncé accorder aux clubs un report de trois mois concernant le paiement des cotisations fédérales. Pour l’échelon amateur, déjà impacté par les remises hivernales, c’est une bouffée d’air frais même si dans le même temps, l’Union belge a -comme attendu- annoncé l’annulation de tous les stages et tournois prévus durant les vacances de Pâques. « La cellule de crise est consciente de la situation financière précaire dans laquelle se trouvent actuellement les clubs. La suspension (provisoire) des entraînements, des compétitions et des tournois signifie que les principales sources de revenus des clubs disparaissent soudainement, alors qu’un certain nombre de frais continuent cependant à être encourus. Ce report de paiement devrait permettre aux clubs de respirer un peu. »

3Italie : la Serie A espère reprendre le 2 ou le 3 mai

Les mesures prises par la Fédération belge font écho à celles annoncées un peu partout en Europe, où chaque pays espère encore éviter une annulation de ses compétitions. De l’autre côté de la Manche, la Fédération anglaise (FA) a, comme la Belgique, décidé de suspendre la Premier League ainsi que toutes ses autres compétitions professionnelles jusqu’au 30 avril inclus. L’Angleterre a par ailleurs voté l’absence de limitation temporelle concernant son championnat national, qui ne pouvait en théorie pas se poursuivre au-delà du 1er juin.

Alors que, pour l’instant, la Bundesliga et la Liga espagnole prévoient de reprendre le 2 et le 5 avril, la Serie A espère au mieux redémarrer un mois plus tard, le 2 ou 3 mai. C’est en tout cas la volonté affichée jeudi par le ministre des sports en Italie, où 13 cas de coronavirus ont été confirmés parmi les joueurs du championnat national.

En France, le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët a déclaré vouloir que la Ligue 1 aille à son terme, aux alentours des « 15 ou 20 juillet ». À noter que la Fédération turque a, elle, enfin voté en faveur d’une suspension de son championnat -la Süper Lig –, qui était l’un des derniers en Europe à être encore actif.

Author: LESOIR