La FIFA envisage un Mondial des clubs à 24 équipes en 2021

Les membres du conseil de la FIFA seront amenés vendredi à approuver un projet pilote qui propose l’organisation d’une Coupe du monde des clubs à 24 équipes du 17 juin au 4 juillet 2021.

La version actuelle avec sept équipes qui s’affrontent chaque année au mois de décembre est dans le collimateur du président de la FIFA Gianni Infantino qui veut générer un intérêt majeur pour la compétition et donc des revenus plus élevés. L’objectif est de proposer une compétition qui se déroule tous les quatre ans.

Selon les documents que s’est procuré l’Associated Press, la première édition devrait être composée de 8 équipes européennes, six sud-américaines, trois africaines, trois asiatiques et trois issues de la CONCACAF (Amérique du Nord et centrale) ainsi qu’une équipe provenant d’Océanie. Ces confédérations décideraient par elles mêmes le système de qualification pour cette phase finale à 24 équipes. La FIFA pense ainsi “promouvoir et faire grandir le football pour le bien de toutes les confédérations, des membres de chaque association, des ligues, des clubs et des supporters”.

L’UEFA est la confédération qui s’est montrée la plus sceptique. “La principale objection de l’UEFA concerne les inquiétudes par rapport au calendrier”, peut-on lire dans les documents de la FIFA. “L’UEFA pense que toute discussion technique par rapport à un nouveau format et un nouveau calendrier de la Coupe du monde des clubs ne peut avoir lieu qu’une fois que le calendrier international post-2024 sera approuvé.”

La FIFA a en outre noté que cette date pourrait créer des tensions entre l’UEFA et ses clubs car une Coupe du monde des clubs du 17 juin au 4 juillet repousserait la Coupe d’Afrique des Nations et la CONCACAF Gold Cup en juillet et août, ce qui constituerait un problème pour les clubs européens engagés dans leurs ligues nationales et dans les tours qualificatifs pour les Coupes d’Europe. On notera également que l’UEFA a exprimé son inquiétude par rapport à la “séquence ininterrompue d’évènements entre l’Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022 qui priverait les joueurs d’un repos nécessaire.”

La FIFPro, l’association des joueurs professionnels, a rappelé dans un communiqué la nécessité de respecter 72 heures entre deux rencontres.

Vendredi, le conseil de la FIFA sera appelé à prolonger le mandat de la task force chargée “d’explorer” les formats de compétitions futurs.

AFP

Author: Master

Laisser un commentaire