Le Standard porte plainte contre Olivier Renard et Aleksandar Jankovic

Le club liégeois attaque en justice deux anciens de la maison rouche qui auraient touché des rétro-commissions de la part de Dejan Veljkovic, principal protagoniste dans le scandale qui secoue le football belge depuis plus d’un an.

Le président du Standard de Liège Bruno Venanzi a décidé de porter plainte contre l’ancien directeur sportif du club Olivier Renard ainsi que l’ex-entraîneur des Rouches Aleksandar Jankovic. C’est ce qu’annonce ce lundi la RTBF, indiquant que cela intervient dans le cadre des révélations faites par Dejan Veljkovic, figure centrale du Footbelgate.

Venanzi a en effet pris connaissance des pratiques frauduleuses de l’agent serbe lors d’une récente audition par les enquêteurs limbourgeois à Hasselt et certaines impliquaient le Standard. Les faits remontent aux années 2016 à 2018 et concernent les transferts de Filip Mladenovic, Milos Kosanovic, de Gojko Cimirot et aussi le T1 Aleksandar Jankovic. Aux contrats classiques d’un transfert s’ajoutaient des contrats de « scouting » qui permettaient d’éluder l’impôt, mais aussi de payer des rétro-commissions à certains acteurs du dossier. La RTBF rapporte qu’il y en a pour un total de deux millions d’euros, et que le montant aurait pu grimper à trois si le scandale de l’opération « mains propres » n’avait pas éclaté entre-temps.

Face à cette réalité, le président du club liégeois n’a pu que constater que ces rapports de scouting étaient fictifs. Il a donc décidé d’attaquer en portant plainte pour infractions d’escroquerie, d’abus de confiance, de faux et d’usages de faux contre six personnes, dont Renard, Jankovic et Veljkovic.

Author: LESOIR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.